Il est commun de penser que paramétrer Google Analytics s’arrête à partir du moment où le code de suivi a été mis en place sur son site web.  Pourtant, il est nécessaire d’aller un peu plus loin pour paramétrer Google Analytics correctement et profiter pleinement de toutes ses merveilleuses fonctionnalités. Petite revue donc des 12 choses que vous devez absolument faire lorsque vous paramétrez Google Analytics.

(Remarque: Cet article est un peu long, une checklist à télécharger est disponible à la fin de l’article avec un récap des point ci-dessous. Si vous n’avez pas le temps de lire cet article en entier, je vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil rapide à la checklist, pour  vérifier que vous avez tout paramétré correctement ou au moins une idée de ce qu’il vous manque).

C’est parti 🙂

 

1) Vérifier que le tracking fonctionne correctement

 

La chose la plus importante évidemment est de vérifier si code de suivi a été correctement installé et que l’ensemble des données sont correctement trackées sur toute les pages de votre site web.

Pour cela, commencez par ouvrir une nouvelle session sur votre site web, en surfant sur quelques pages. En même temps, accèdez à votre compte Google Analytics > Temps réel > Vue d’ensemble.  Vous devriez voir au moins un utilisateur en temps réel (vous) sur votre rapport. Si vous voyez qu’aucun utilisateur surfe en temps réel sur votre site web, alors cela signifie que l’implémentation du code de suivi n’a pas été réalisé correctement.

 

Ensuite, je vous conseille de télécharger le pluggin chrome « TAG Assistant » by Google (ici). C’est un excellent pluggin qui va vous permettre de checker si votre suivi  Google Analytics a été bien installé et si les données remontent correctement. Installez le pluggin sur votre navigateur Chrome. Un petit icone devrait apparaître en haut à droite de votre barre de recherche.

Cliquez dessus, puis sur « record ». Ensuite ouvrez une nouvelle page de navigation dans Google Chrome et entamez une visite sur votre site web sur plusieurs pages. Puis stoppez l’enregistrement en cliquant de nouveau sur l’icone Tag Assistant et pressez « Cancel Recording ». Cliquez ensuite sur « Show full report ». Vous devez arriver sur cette page.

Accédez maintenant à « Google Analytics Report » (pour y accéder vous devez être connecté au compte Gmail avec lequel vous accèdez à votre compte Google Analytics) afin de vérifier que votre tracking fonctionne correctement. Vous y trouverez un récapitulatif de votre session, et du bon paramétrage de votre compte. Si tout est ok, vous devriez voir apparaître ce message au niveau des alertes :

En revanche si un problème est détecté, Tag Assistant vous l’affichera directement, en vous donnant l’origine du problème. Voici par exemple, deux situations ou le suivi Google Analytics a été mis en place de manière litigieuse :

Ici, le code de suivi n’a probablement pas été positionné au bon endroit dans le code source de la page, il est donc nécéssaire de réajuster ce dernier en s’assurant qu’il est bien positionné juste avant la balise </head> des pages de votre site web.

Dans ce cas là, le tracking sur plusieurs domaines n’a pas été configuré, il est donc très important de corriger cela afin d’obtenir des données fiable pour la suite (à noter que le tracking multi-domaines est un peu complexe à mettre en place, je recommande vivement l’utilisation de Google Tag Manager pour cette étape. Cela fera surement l’objet d’un article futur).

Dans tous les cas, si vous voyez apparaître une alerte, il vous suffit de scroller le rapport pour en savoir plus sur l’origine du problème.

Une fois cette étape réalisée, vous pouvez passer aux suivantes et configurer Google Analytics de l’intérieur  🙂

 

2) Configurer le fuseau horaire et la valeur monétaire

 

Très important que vous ayez le bon fuseau horaire, afin que le comptage des sessions d’un jour à l’autre se fasse sur le bon créneau.

Pour cela, rendez-vous dans Administration (roue crantée en bas à gauche) > Vue > Paramètre de la vue. Puis choisissez le fuseau horaire qui vous convient.

 

Idem pour la valeur monétaire:

 

 

3) Exclure les robots connus de vos rapports

 

Avec plus de 50% du trafic internet mondial, les robots sont omniprésents sur le web. Il est donc très important de préserver au maximum vos rapports Google Analytics de ces activités non-humaines, même s’il est impossible de les exclure totalement.

Encore une fois dans Administration > Vue > paramètre de la vue, cochez la case « Exclure tous les appels provenant de robots connus ».

 

 

4) Activer la statistique « Utilisateurs » dans les rapports

 

C’est primordial pour affiner le suivi de vos visiteurs et avoir des rapports plus précis sur le nombre d’utilisateurs qui consultent votre site web. Cela vous permettra d’avancer vers une analyse davantage « user-centric ». (Pour les plus téméraires qui souhaitent en savoir plus sur ce sujet, voici un très bon article qui approfondi bien la question).

Pour cela, rendez-vous dans Administration > Propriété > Paramètre de la propriété.

 

5) Créer plusieurs vues

 

La simple et bonne raison pour laquelle il est très important d’avoir plusieurs Vues, c’est que cela vous permettra de sauvegarder vos arrières en cas de pépins. Par exemple l’utilisation des filtres au sein de la Vue sont définitifs (comme par exemple exclure les adresses IPs de vos collaborateurs dans les rapports). C’est à dire que vous ne récupérerez jamais ces données une fois le filtre appliqué. Une erreur est vite arrivée. C’est pourquoi il est très important que vous ayez une Vue de secours, totalement brute de tout paramétrage et filtres dans le cas ou vous auriez besoin de récupérer des données effacées auparavant.

Je vous conseille également de créer une « Test View », dans laquelle vous réaliserez tout vos tests quelconques, et dont les erreurs n’affecteront en aucun cas votre Vue principale.

Pour créer une nouvelle Vue, il vous suffit d’aller dans Administration > Vue > créer une nouvelle vue.

 

6) Exclure les adresses IP de vos collaborateurs

 

Si vous ne souhaitez pas voir vos rapports Google Analytics gonflés par le trafic interne de votre entreprise, alors c’est une étape importante dans la configuration de votre compte.

Toujours dans Administation > Vue > Filtre, vous trouverez le moyen d’effacer du tracking les IP de vos collaborateurs (si vous êtes freelance, pensez à filtrer également l’IP de votre espace de coworking). Cliquez sur « Ajouter un filtre »,  puis sélectionner  dans l’ordre « exclure, « Trafic provenant des IP », « est égal à » pour les 3 onglets à votre disposition.

Il ne vous reste plus qu’à ajouter à la suite les adresses IP de vos collaborateurs et le tour est joué ! (pour retrouver votre adresse IP, rendez-vous ici).

 

7) Créer des objectifs

 

C’est tout simplement indispensable ! On ne peut paramétrer Google Analytics correctement sans cette étape. Votre compte Google Analytics ne doit pas simplement se contenter d’analyser les comportements des vos visiteurs web (durée de sessions, taux de rebond, pages vues…) mais également les actions prises par ces derniers (envoi d’un formulaire, inscription à votre newsletter, achat d’un produit etc…).

Si vous débutez, je vous conseille de créer les objectifs qui se résume à l’accès d’une certaine page ( page de remerciement d’achat, d’accès au paiement etc…) qui est le plus simple à construire. Pour la création d’objectifs sur l’ajout au panier, l’envoi d’un formulaire etc.. La configuration est plus complexe est vous demandera des compétences en développement web avec la création d’événements personnalisés etc… (Cela fera surement l’objet d’une formation, signifiez moi juste ici si vous avez besoin aujourd’hui de tracker l’envoi de formulaire, ou configurer le suivi e-commerce de votre site web mais que vous ne savez pas comment faire, cela me permettra de construire la formation selon vos besoins).

Pour créer un objectif, c’est très simple ! Direction Administration > Vue > Objectifs. Cliquez sur « nouvel objectif », choisissez le modèle qui vous convient, donnez lui un nom, et sélectionnez « destination » comme type d’objectif.

Puis, dans les détails de l’objectif, insérer la page de destination concernée (page de remerciement d’achat par exemple) et attribuez lui une valeur. C’est PRI-MOR-DIAL. Même si vous n’avez aucune idée de la valeur de la réalisation de cet objectif, et que vous ne voyez pas encore à quoi cela va vous servir, mettez 1€ ! Cela vous sera grandement utile dans le futur lorsque vous maîtriserez toutes les subtilités de Google Analytics et du Webanalytics… 😉

Pressez « enregistrer ». Votre objectif apparaît maintenant dans vos rapports d’acquisition (Acquisition > Canaux > Tout le trafic, tout à droite, dans le menu déroulant de la colonne conversion).

 

8) Paramétrer le site search

 

Cette fonctionnalité est très utile lorsque vous disposez d’une barre de recherche sur votre site web. Elle vous permet de tracker les requêtes qu’entrent vos utilisateurs dans celle-ci, et vous donnera une idée précise de ce que vos utilisateurs sont venus chercher sur votre site web. C’est également un outil très puissant lorsqu’il s’agit d’évaluer l’ergonomie de votre site web et sa structure (« mes visiteurs trouvent ils facilement le contenu qu’il sont venu chercher sur mon site web ? » )

Pour le configurer, commencez par entrer une requête dans votre barre de recherche. Puis regardez la structure de l’Url qui s’affiche. Un « ? » devrait apparaître dans l’url, suivi d’une lettre et d’un « = » puis du terme de votre requête.

Par exemple, si j’entre « exemple » dans la barre de recherche de Webmarketschool.com, voici l’url qui s’affiche.

Le paramètre de requête de recherche est la lettre « s ». Il se peut que selon les sites web, on retrouve la lettre « q » également, ou d’autre paramètres. Peu importante, copiez ce qui se trouve entre le « ? » et le « = ». Puis, direction Administration > Vue > Paramètres de la vue > suivi site search. Configurez votre suivi comme dans l’exemple ci-dessous, en collant le paramètre sélectionné précédemment (ici un « s »)

Rendez-vous ensuite dans Comportement > Site Search > Terme de recherche pour visualiser les requêtes qu’entrent vos utilisateurs dans votre barre de recherche interne.

 

9) Exclure vos sous-domaines du trafic référent 

 

Si vous possédez des sous-domaines, par exemple « blog.monsite.com » etc… Il est important de l’indiquer à Google Analytics afin qu’il ne compte pas les visites de vos sous-domaines comme du trafic référent.

Pour cela, allez dans Administration > Propriété > Information de suivi > Liste d’exclusion des sites référents. Créer une nouvelle exlcusion, ajouter votre sous-domaine, et validez.

Attention à ne pas confondre cette étape, avec le suivi sur plusieurs domaines qui est totalement différent.

 

10) Lier la Search Console à votre compte Google Analytics

 

Depuis 2011, l’accès à la plupart des termes de recherche tapés pas vos visiteurs dans Google et qui ont généré des sessions sur votre site web a été supprimé. Il est donc important de lier votre Search Console à votre compte Google Analytics pour récupérer une partie de ces données, et donc analyser l’efficacité de vos efforts SEO.

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de la Search Console, jetez un coup d’oeil ici.

Les autres, suivez moi ! 🙂  Direction Administration > Propriété > Paramètres de la propriété > « paramétrer la search console » (Cela suppose que vous ayez déjà inscris votre site web dans la Search Console de Google. Si ce n’est pas le cas, ne perdez pas de temps et foncez ici !

Sélectionnez les vues pour lesquelles vous souhaitez lier votre search console et cliquez sur Valider.

Ensuite, rendez vous dans Acquisition > Search console > Requetes pour  retrouver vos mot-clés issus de la recherche naturelle.

11) Lier Google Adwords à votre compte Google Analytics et activer les paramètres de Remarketing.

 

Cette partie s’adresse uniquement aux utilisateurs d’Adwords. Il est très important de lier vos deux comptes, car il vous permettra d’analyser avec précisions les résultats de vos campagnes Adwords (comportement des utilisateurs acquis via adwords, modèle d’attribution sur les campagnes et les mots-clés etc…).

Pour cela, toujours dans Admnistration > Propriété > Association Adwords, créez un nouveau groupe d’association. Choisissez le compte Adwords à associer (il faut que vous en soyez le propriétaire), puis sélectionnez la Vue à laquelle vous souhaitez l’associer.

Enfin rendez-vous dans Acquisition > Adwords > Campagnes, pour vérifier que l’association fonctionne correctement. Vous devriez voir apparaître ce type de rapport si tout est bon. S’il y a un soucis, les colonnes CPC, Clics et Coût sont remplies de zéro, signe que l’association n’a pas été faite correctement.

Pour activer les listes de remarketing, direction Administration > Propriété > Information de suivi > Collecte des données. Activez la fonctionnalité de Remarketing.

Cela vous permettra d’importer vos listes d’audience Google Analytics directement dans Adwords en tant que liste de Remaketing (par exemple toutes les personnes qui ont ajouté un produit dans leur panier dans les 7 derniers jours, mais qui n’ont pas finalisé leur achat), sur lesquelles vous pourrez construire de nouvelles campagnes de remarketing. Vous l’aurez compris, c’est un Must-Have !

 

12)  Créer des alertes personnalisées

 

Créer des alertes personnalisées est trop souvent oublié (ignoré) des utilisateurs de Google Analytics et pourtant cela représente un gain de temps considérable dans la gestion de vos performances, et surtout dans la prévention d’éventuelles catastrophes…

L’idée des alertes personnalisées est de vous informer par mail lorsque qu’une événement prédéfini à l’avance arrive sur votre site web. Par exemple, vous pouvez créer une alerte lorsque la durée moyenne des sessions augmente significativement sur une certaine période de temps, signe que quelque chose ne tourne pas rond sur votre site web et qu’il faudrait peut-être que vous y jetiez un coup d’oeil.

Rendez-vous dans Administration > Vue > Alertes personnalisées. Créez une nouvelle alerte en choisissant les paramètres souhaités.

Vous serez automatiquement informé par mail lorsque l’alerte se déclenche, plutôt pratique :). Je vous conseille personnellement de créer au minimum 3 alertes préventives.

Une pour le taux de rebond : être alerté quand le taux de rebond est inférieur à 15% sur votre site web (cela signifie généralement que le code de suivi a été inséré en double).

Une pour la durée des sessions : être alerté quand la durée moyenne des sessions est supérieur à 50% de la moyenne du site web sur le mois dernier (vous avez probablement ajouté une fonctionnalité qui fait bugger votre site web).

Une pour le nombre de session : être alerté quand le nombre de sessions sur un jour est inférieur à 75% de la moyenne du site sur le mois dernier (votre site est probablement non accessible, ou alors le tracking ne fonctionne plus correctement).

 

Ca y est ! Votre compte Google Analytics est enfin paramétré correctement et dans sa totalité ! A vous de jouer maintenant 🙂

Si vous n’avez pas le temps de configurer votre compte vous même, ou que vous recherchez quelqu’un qui puisse vous aider à prendre en main ce fabuleux outil qu’est Google Analytics, Contactez moi !

A votre tour de paramétrer Google Analytics !

 

Comme d’habitute à vous. Quels sont les points que vous aviez oublié ? Quels sont ceux que vous avez eu le plus de mal a paramétrer ? Paramétrer Google Analytics vous semble t-il compliqué ? Aurais-je oublié des éléments qui vous semblent important de mentionner quand il s’agit de paramétrer Google Analytics ?

J’attends votre feedback 🙂

Vous pouvez aussi m’envoyer vos insights sur Messenger 🙂

A bientôt !

PS: J’ai crée une checklist récapitulative pour ceux qui veulent paramétrer Google Analytics plus tard et être certain de ne rien oublier. N’oubliez pas de la télécharger !

Derniers articles: Créer des groupes de canaux dans Google Analytics

 

 





 

 

 

 

Catégories : Digital Analytics

1 commentaire

Insights de diffusion Facebook - L'outil "caché" qui aide à comprendre ses baisses de performances - Webmarket school · janvier 26, 2018 à 11:13

[…] Articles récents: Paramétrer Google Analytics: Les 12 choses à faire […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *